Le velo electrique : on vous dit tout !

Vous désirez faire du vélo, mais à moindre effort et si vous optiez pour un vélo électrique. Découvrez dans cet article en quoi consiste ce type de vélo, comment le choisir et comment utiliser un tel moyen de transport. 

Qu’est-ce qu’un vélo électrique ?

Pour commencer, nous devrions plutôt l’appeler « vélo à assistance électrique » (VAE). Pour le faire fonctionner, vous devez pédaler. Ainsi, l’assistance accompagne le pédalage pour donner plus de puissance à l’effort que vous fournissez. Ses composantes déterminent son confort et son comportement comme le cadre, la fourche, la taille des roues, le freinage, la transmission et le type de motorisation. La qualité d’un vélo électrique dépend de l’emploi de matériaux et de technologies particulières. Ces derniers définissent sa robustesse, son comportement, sa qualité et sa durée de vie. Une fois que cela a été dit, on peut se demander : où trouver le meilleur vélo électrique pour homme ou pour femme ?

Lire également : Quels sont les trois principaux groupes musculaires ?

Quel vélo électrique choisir ?

Il existe plusieurs types de vélo électrique : 

  • Le vélo ville électrique vous permettra de faire vos déplacements au quotidien sur des trajets urbains. Il vous permettra d’arriver essoufflé et transpirant en arrivant au travail ou chez des amis. 
  • Le vélo pliant électrique vous permettra de combiner les transports en commun et le vélo. De même, si vous n’avez pas de parking vélo à proximité de votre lieu de travail ou de tout autre lieu que vous fréquentez régulièrement, le vélo pliant électrique est la solution adaptée. 
  • Le vélo tout chemin électrique vous permettra d’aller travailler à vélo en semaine et de profiter de belles balades durant le week-end. 
  • Le VTT électrique est idéal pour explorer la nature dans des sentiers avec des obstacles et des dénivelés. 

Maintenant que vous connaissez les différents types de vélos électriques, vous devez vous interroger sur la question de sa motorisation. Sur ce type de vélo, le moteur peut être situé à deux endroits différents : sur le moyeu de la roue arrière ou sur le pédalier central. Pour définir la puissance d’un vélo à assistance électrique, on parle de couple moteur. Il est exprimé en Newton/Mètre. Plus le couple moteur est élevé, plus le vélo aura la capacité de vous aider dans les côtes ou à transporter vos affaires.  Le couple moteur est indépendant de la puissance du moteur. Celle-ci est limitée à 250 Watts par les normes européennes et françaises. Vérifiez bien en comparant le couple moteur que la puissance moteur reste toujours identique à celle de la législation. 

A lire également : Comment démarrer en tant que coach sportif ?

Comment se servir de son vélo électrique ?

Avoir un vélo électrique requiert un certain un temps d’adaptation. Comme il est un peu plus lourd qu’un vélo classique, vous devez prendre le temps de vous préparer. Grâce à un tel vélo, vous allez gagner du temps en faisant un peu moins d’effort pour parcourir plus de distances. L’entretien de ce type de vélo est identique à un vélo classique. Toutefois, il est déconseillé d’utiliser la batterie en dessous de -10°c et au-delà de 50°c. Attention, également aux chocs, si vous tombez, il se peut qu’elle ne rallume plus. Vous devrez alors la faire diagnostiquer et réparer auprès du fabricant. 

En conclusion

Si vous êtes dans l’optique d’acheter un vélo à assistance électrique, pensez à le choisir en fonction de l’usage que vous en ferez. Ensuite, faites attention à sa puissance et son couple moteur. Une fois que vous l’avez, pensez à bien vous préparer avant de parcourir de longues distances et faites attention à sa batterie qui peut s’avérer fragile en cas de choc. 

Sport