Riyad Mahrez : footballeur international algérien et ailier droit à Manchester City

Si on vous dit « footballeur international algérien », « Manchester City » et « ailier droit » ou « milieu de terrain », vous savez de qui on parle ? On parle bien de Riyad Mahrez. Du haut de ses 30 ans, on peut dire que c’est un footballeur brillant et qu’il y a bien réussi sa carrière. Dans cet article, nous allons vous apprendre un peu plus sur lui.

Une enfance pas si facile …

Riyad Karim Mahrez est bien plus jeune qu’on le croit. Il est né le 21 janvier 1991 à Sarcelles, au nord de la banlieue parisienne. Il est le second de la famille et il a toujours été dans le milieu du football. Riyad est en réalité le fils d’un joueur de football professionnel, Ahmed Mahrez. Ce dernier a joué en Algérie, dans son pays d’origine et en France.

A voir aussi : Comment faire 10 000 pas à la maison ?

Ce sont des raisons de santé qui ont poussé Ahmed Mahrez et sa femme à s’installer en France dans les années 70. C’est en France que le couple a eu ses deux enfants : Wahid et Riyad. Même si les problèmes de santé du père de famille étaient là, le couple s’efforçait d’offrir la stabilité et la sécurité à ses enfants. Il n’a pas non plus coupé leurs enfants de leur pays d’origine.

Pour Riyad Mahrez, c’était une évidence de rejoindre l’AAS Sarcelles. Son père lui a transmis cette passion et de l’autre côté, il y a Zinedine Zidane, son idole qui est aussi d’origine algérienne et qui a vécu dans un quartier difficile. Il est difficile de ne pas remarquer Riyad quand il était sur le terrain. On ne peut pas le nier : il a du talent et à cela s’ajoute son incroyable technicité.

Lire également : Les accessoires à réunir pour pratiquer le vélo

Pour ses vrais premiers pas dans le milieu du football, Riyad Mahrez était accompagné par son père. Malheureusement, à ses 15 ans, son père, son pilier, meurt d’une crise cardiaque. Cet événement tragique a vraiment bouleversé le jeune homme et c’est pour honorer la mémoire de son père qu’il s’est concentré et qu’il s’est donné à fond dans le football. Pour combler le manque de leur père, Wahid, son frère, a fait de son mieux pour le guider.

Des débuts compliqués dans le milieu …

À cette époque, malgré son talent, Riyad Mahrez ne séduisait pas pour autant les entraîneurs. Ces derniers estimaient que la faible corpulence de l’adolescent ne lui permettait pas d’être footballeur professionnel. Ces critiques ont encore plus poussé Riyad Mahrez à s’entraîner encore plus. S’acharnant matin, midi et soir, on le voyait comme « obsédé ».

Riyad Mahrez a alors été conseillé par un entraîneur. C’est ce dernier qui lui a fait comprendre qu’il pouvait très bien être footballeur professionnel, mais qu’il devrait trouver un poste qui lui convient. Il s’est donc laissé convaincre qu’il serait meilleur en jouant sur l’aile. Sur le terrain, pendant les petits matchs, mis à part ses performances et la magie qu’il a dans les pieds, on pouvait aussi percevoir sa détermination et sa force mentale.

Une nouvelle équipe, une nouvelle vie

Quelques années après la mort de son père, Riyad Mahrez décide de tenter sa chance auprès d’une équipe de septième division française à Quimper. Un essai lui a suffi pour être sélectionné. Quimper n’est pas la ville à côté de la maison familiale, mais le jeune algérien décide de prendre son envol pour commencer un nouveau chapitre de sa vie. Pour ne pas être trop seul, son frère Wahid le suit et c’est son manager.

Dans cette nouvelle vie, Riyad est pleinement épanoui et brille sur le terrain. Il est repéré par le PSG et l’OM qui voulait le recruter dans leurs programmes de formation. C’est là une très belle opportunité, mais le jeune homme décide de poursuivre à Quimper. C’est la proposition de Le Havre AC qui le séduit et Riyad l’accepte. Le talentueux footballeur rejoint alors la Normandie à ses 19 ans. C’est seulement pendant la saison 2012 – 2013 qu’il devient titulaire. À cette époque, Mahrez décide de représenter son pays d’origine au niveau international. C’est un « Oui » qu’il répond aux convocations des Fennecs algériens.

Son parcours à Leicester City et à Manchester City

C’est lors d’un déplacement en Normandie pour observer Ryan Mendes que Steve Walsh, le recruteur de Leicester City, fait la connaissance et découvre le talent de Riyad Mahrez. Pour confirmer le rapport du recruteur, Nigel Pearson, l’entraîneur de Leicester City, passe pour de nouvelles observations. C’est lui qui valide le transfert du joueur algérien en offrant 450 000 livres sterling au Havre AC. En janvier 2014, il signe avec ce club un contrat de trois ans et demi.

Riyad Mahrez participe grandement au succès des Foxes et les victoires s’enchaînent pendant les saisons, et ce, même si Nigel Pearson est remplacé par Claudio Ranieri avant le début de la saison 2015 – 2016. Leicester City remporte même le titre de champions d’Angleterre cette saison. Riyad reçoit même le titre de joueur de l’année en Premier League.

En juillet 2018, notre footballeur finit par accepter la proposition de Manchester City. A cette période, Riyad Mahrez est bien loin de cette image de petit garçon mince ne pouvant pas être footballeur professionnel. Il est footballeur professionnel et il est même coaché par Pep Guardiola. Peu de temps après la signature de son contrat, il est appelé par la sélection algérienne pour être capitaine de l’équipe.

Riyad Mahrez évolue très bien à Manchester City et c’est aussi en partie grâce à lui que Manchester City remporte le titre de champion d’Angleterre. Jusqu’ici, ce sont sept trophées qu’il a remportés sous les couleurs de cette équipe.

Sport